Le taux de BNP comme appel à pousser l’évaluation cardiaque préopératoire chez les sujets âgés

Selon les résultats d’une étude conduite au CHU de Besançon, le dosage préopératoire en routine du BNP permettrait de repérer, de façon discriminante, en population âgée, population à forte prévalence d’anomalies cardiaques, les sujets pour lesquels l’évaluation par échocardiographie transthoracique est utile. Cette étude prospective a porté sur 76 patients âgés de 84 ± 5,5 ans (69-97 ans), admis pour fracture de hanche traumatique, dont 34 % se sont avérés avoir au moins une anomalie cardiaque significative (hypertension artérielle pulmonaire ; fraction d’éjection du ventricule gauche inférieure à 30 % ; pression de remplissage ventriculaire gauche élevée ; débit cardiaque inférieur à 2,5 l/min ; sténose aortique ou mitrale sévère). Elle montre des taux plasmatiques moyens de BNP préopératoires significativement accrus chez les sujets âgés ayant une des anomalies cardiaques citées ou plus, en comparaison de ceux n’en n’ayant aucune. Un taux de BNP de 316 pg/ml est apparu discriminant, distinguant patients âgés à anomalies cardiaques, de ceux indemnes de ces anomalies avec une sensibilité de 81 %, une spécificité de 90 %, une valeur prédictive positive de 78 % et une valeur prédictive négative de 90 %.

Dr Julie Perrot

Référence
Saunier L et coll. : Diagnostic value of BNP for preoperative cardiac evaluation in elderly patients. American Society of Anesthesiologists (ASA) Annual Meeting : 17-21 octobre 2009 (La Nouvelle-Orléans).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article