Les urgences de Montauban expérimentent le filtre par interphone

Montauban, le mardi 26 juillet 2022 – Conformément aux recommandations de la mission Braun, l’hôpital de Montauban a opté pour une méthode originale de filtrage (nuit et jour) des urgences avec un système d’interphone. 

A l’entrée du bâtiment, un interphone vert est destiné aux patients qui ont appelé le SAMU et qui ont donc déjà été régulés, un autre interphone, rouge celui-ci est pour sa part réservé aux patients qui arrivent sans avoir contacté le 15. « Pour l’interphone rouge, vous arrivez devant la porte des urgences et vous êtes mis en relation par le biais de cet interphone avec un médecin régulateur » explique à CNEWS le docteur Dominique Coppin, médecin urgentiste au CH de Montauban.

Grâce à ce système de tri, l’activité a baissé de 25% en juillet et les patients sont réorientés vers d’autres centres médicaux. De quoi soulager le personnel hospitalier, qui a assisté à une forte hausse de l’activité : « On est à 40 000 entrées alors qu’il y a 20 ans, on était à 20 000 entrées » détaille ainsi un praticien à l’AFP.

« On touche du doigt une organisation qui peut améliorer l’attractivité des services d’urgence » estime le docteur Hélène Pizzut, urgentiste. En revanche, les appels vers le SAMU de Montauban ont augmenté de 50%, une hausse prévue et souhaitée par le ministre François Braun.

Le président de l’association des usagers de l’hôpital de Montauban, Maurice Souleil n’a pas un regard aussi positif sur ce dispositif. Selon lui, il est l’ultime stigmate d’une « politique de destruction de l’hôpital public »…

X.B.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article