L’OMS rappelle l’importance de l’allaitement précoce

Genève, le lundi 6 août 2018 - A l’occasion de la semaine de l’allaitement qui se tient actuellement, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rappelle l’importance de l’allaitement précoce, c'est-à-dire dans la première heure de vie, alors que les trois cinquièmes des nouveau-nés dans le monde n’en bénéficient pas.

Or, l’OMS rappelle que des études ont démontré « que les nouveau-nés qui sont allaités de deux à 23 heures après la naissance affichent un risque de mortalité de 33 % plus élevé que ceux allaités dans l’heure suivant la naissance ».

Pour l’OMS ce non-respect des recommandations s’explique par trois phénomènes : certaines traditions locales, la hausse du nombre de césariennes programmées et la méconnaissance des professionnels de santé quant à cette question. Des disparités facilement corrigeables selon l’institution internationale.

Au total, l’OMS recommande l’allaitement maternel exclusif dans l’heure qui suit la naissance et jusqu’à l’âge de 6 mois.

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article