Lupus : traitement préventif des blocs congénitaux liés aux anti-SSA/Ro

Le taux de récurrence des blocs cardiaques congénitaux associés anti-SSA/Ro est de l’ordre de 17 %.

En cas de stade III, ces blocs sont irréversibles. Une étude ouverte à partir de 20 grossesses a analysé les effets d’administrations d’immunoglobulines polyvalentes. Il s’est avéré que 16 enfants sur 20 n’ont pas eu de complication mais qu’un nouveau- né a développé un lupus clinique et que 3/20 ont présenté des troubles électriques au stade foetal, respectivement aux semaines 19, 20 et 25. De plus, les titres d’anti-SSA n’ont pas varié en fonction de la réalisation des perfusions d’immunoglobulines.

Des travaux complémentaires devront porter sur les doses et rythmes d’administration.

Pr Yannnick Allanore

Référence
Friedman DM. et coll. : Preventive IVIG Therapy for Congenital Heart Block (PITCH). 73rd annual meeting of the American College of Rheumatology/44th annual meeting of the Association of Rheumatology Health Professionals (Philadelphie) : 17-21 Octobre 2009.

Copyright © Len medical, Rhumatologie pratique, décembre 2009

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article