Mal de dos: le bon traitement, c’est le mouvement !

La campagne d’information sur la lombalgie, menée par l’Assurance maladie sur le territoire français en 2017-2018, semble avoir porté ses fruits. Une enquête menée 6 mois après le lancement de la campagne montre que la population et les médecins y ont été sensibles, notamment en ce qui concerne la nécessité du maintien d’une activité physique. Les patients ont bien retenu qu’il était préférable de poursuivre les activités de la vie quotidienne. De leur côté, les médecins se disent plus confiants dans leur capacité à prévenir la chronicisation de la lombalgie et affirment prescrire, depuis la campagne, moins d’arrêts de travail supérieurs à 5 jours.

Dr Roseline Péluchon

Références
Badard M et coll.: Effects on a french mass media campaign on back pain beliefs and behaviours.
Eular (European League Against Rheumatism) (Madrid): 12-15 juin 2019.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article