MDM lance un appel au gouvernement pour une meilleure prise en charge sanitaire des migrants

Paris, le vendredi 16 octobre 2015 - Médecins du Monde (MDM) publie aujourd’hui son quinzième rapport sur « l’accès aux droits et aux soins des plus démunis », alors qu’aura lieu demain la Journée mondiale du refus de la misère et que sera inaugurée l’exposition de l’organisation Ouvrons les portes, Regards sur la migration. Le bilan de MDM se base sur les 40 000 consultations réalisées en 2014 au sein de ses 20 Centres d’accueil de soins et d’orientation en 2014. Les patients reçus vivent dans une extrême pauvreté (98 % sont en dessous du seuil de pauvreté) et sont majoritairement sans logement (deux tiers). Leur état de santé est souvent fragile (des pathologies chroniques sont à déplorer pour la moitié d'entre eux), avec des retards de soins fréquents (40 %). Face à cette situation, MDM incite le gouvernement à concentrer son action sur la prise en charge des migrants, dont la situation sanitaire déplorable est symbolisée par l’horreur des camps de Calais. L’organisation appelle également à mieux accompagner les mineurs isolés. Enfin, MDM estime insuffisants les efforts réalisés pour améliorer la santé des « plus précaires » et appelle une nouvelle fois à la fusion de l’Aide médicale d’état et de la CMU.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article