Méthode pour réduire le risque de transfusion foeto-maternelle

La prévention de l’iso-immunisation rhésus passe par l’injection d’immunoglobulines anti-D lors des périodes où le risque de passage d’hématies fœtales dans le sang maternel est important (accouchement, césarienne, amniocentèse, version, etc.). La posologie dépend de la quantité de sang fœtal retrouvée dans le courant circulatoire maternel estimée au mieux par le test de Kleihauer.
Dans un souci d’économie mais aussi de contrôle des risques potentiels, principalement infectieux, il a semblé judicieux à une équipe américaine d’essayer de diminuer l’importance de cette transfusion fœto-maternelle (TFM) par une manœuvre simple : le drainage placentaire qui consiste à « traire » manuellement le cordon après la section. Leur objectif était bien sûr de pouvoir réduire  la quantité d’immunoglobulines anti-D utilisées chez les mères Rh- portant un fœtus Rh+.

Leur essai, expérimental, randomisé, a inclus 86 patientes césarisées avec une délivrance spontanée qui s’est faite sans manoeuvre particulière pour 42 d’entre elles et qui a été précédée d’un drainage placentaire pour les 44 autres. Le taux de TFM (plus de 0,5 ml de sang fœtal) a été de 6,8 % dans le groupe drainage versus 33 % dans le groupe témoin (p = 0,003) donnant un risque relatif de TFM de 0,20 (IC95 % : 0,065-0,65).

Cet essai clinique confirme qu’en cas de césarienne, le drainage placentaire manuel avant la délivrance évite une forte TFM chez une patiente sur 4 (nombre nécessaire à traiter : 4). Cette manœuvre - techniquement simple à réaliser et sans risque - mérite donc d’être portée à l’attention des Obstétriciens.

Dr Jean-Michel Brideron

Référence
Leavitt B et coll. « Placental Drainage of Fetal Blood at Cesarean Delivery and Feto–Maternal Transfusion : A Randomized Controlled Trial. » Obst Gynecol., 2007 ; 110 : 608-611

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article