Mycophénolate mofétyl vs azathioprine dans les glomérulo-néphrites

Cent cinq malades en classe IIIV de glomérulonéphrite ont reçu un traitement d’attaque par corticothérapie (3 bolus puis 0,5 mg/kg/j) et des bolus de 500 mg de cyclophosphamide bimensuels avant d’être randomisés entre azathioprine (AZA, n = 52) 2 mg/kg/j ou mycophénolate (MMF, n = 53) 2 g/j.

Après un suivi médian de 53 mois, une poussée lupique rénale a été observée chez 13 malades du groupe AZA contre 9 dans le groupe MMF. Les sorties pour toxicité étaient de 5 dans le groupe AZA contre 2 dans le groupe MMF. Les effets secondaires n’étaient pas différents entre les 2 groupes.

Pr Yannick Allanore

Référence
Houssiau F. et coll. : Azathioprine versus mycophenolate mofetil for maintenance immunosuppression of proliferative lupus nephritis: results of a randomized trial (MAINTAIN). 73rd annual meeting of the American College of Rheumatology/44th annual meeting of the Association of Rheumatology Health Professionals (Philadelphie) : 17-21 Octobre 2009.

Copyright © Len medical, Rhumatologie pratique, décembre 2009

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article