Notre-Dame : plainte pour « mise en danger de la personne d’autrui » par l’association Robin des Bois

Paris, le lundi 29 juillet 2019 – Au-delà de la difficulté de déterminer le niveau de risque des conséquences sanitaires à long terme de l’exposition au plomb disséminé dans l’air lors de l’incendie de Notre-Dame, on ne peut que constater que la communication des autorités responsables sur le sujet a été minée par des incohérences souvent dommageables pour la confiance du public. Face à une gestion du dossier apparemment défaillante et alors qu’elle considère qu’il existe de nombreux manquements à la sécurité des riverains et des travailleurs, l’association Robin des Bois a porté plainte contre X ce vendredi 26 juillet devant le tribunal de grande instance de Paris pour « mise en danger de la personne d’autrui ». L’association indique reprocher aux autorités des « carences fautives ». Cette plainte intervient dix jours après une conférence de presse de la préfecture de police et de la Mairie de Paris qui avait pour objectif de rassurer la population sur la préservation « de la santé de la population », mais dont le message a été fortement controversé par la révélation de chiffres préoccupants (même si parfois difficilement interprétables) sur les niveaux de plomb retrouvés localement aux abords de la cathédrale (s’agissant de poussières retrouvées au sol, les niveaux moyens mis en avant par les autorités ne sont en effet guère pertinents). Par ailleurs, depuis cette communication, l’annonce de la fermeture de deux écoles (accueillant des centres de loisirs) dans le 6ème arrondissement n’a pu que conforter le sentiment de confusion. L’association Robin des Bois agit par ailleurs afin d’alerter sur les conditions de travail des ouvriers de réhabilitation du monument (dont le chantier a d’ailleurs été fermé jeudi en raison de la violation de nombreuses normes sanitaires) et des agents de nettoyage de la ville. 

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (2)

  • Notre Dame plombée

    Le 04 août 2019

    Réaction de l'association parfaitement correcte, la seule utilisable en raison de l'incurie des autorités de santé responsables. On savait tout, et on n'a pris aucune précaution ! (un discours de Macron de suffira pas face à l'évidence !).

    Dr Virgile Woringer

  • Virgile vigilant

    Le 07 août 2019

    Ne pas oublier de souligner, outre l’incurie de l’Etat Macronien, la malhonnêteté des journalistes à la botte du pouvoir, l’intérêt de l’homéopathie dans le traitement du saturnisme, la mémoire du plomb, le danger du plomb comme adjuvant des vaccins ...
    Et tout çà, bien sûr, à cause de Mme Buzyn qui défend le lobbying des métaux lourds.
    A trop faire d’amalgames... sans jeux de mots
    L’Enéide c’était bien : arma virumque cano ...

    Dr P.Eck

Réagir à cet article