Où le bilan préopératoire révèle un diabète ou une anomalie de la glycorégulation chez près d’1 patient sur 4

L’analyse des données glycémiques de tous les patients admis, pour chirurgie non cardiaque,  entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2008, à la Cleveland Clinic dans l’Ohio, retrouve parmi 45 105 patients (dont les données étaient complètes), 10,1 % de diabétiques dont le diabète était connu. Et, parmi les 40 534 patients « non diabétiques » avant bilan : 13,2 % avaient des glycémies à jeun dépassant 126 mg/dl (avec une glycémie moyenne de 166,5 mg/dl dépassait celle des diabétiques connus ; p=0,0034), et 11,2 % avaient une glycémie à jeun égale ou supérieure à 110 mg/dl.

Les auteurs attirent l’attention sur cette forte proportion, de 24,4 %, de diabètes et d’anomalies de la glycorégulation méconnus, découverts à l’occasion du dosage préopératoire de la glycémie à jeun, et mettent l’accent sur les risques associés, en chirurgie non cardiaque, à l’hyperglycémie préopératoire, en insistant notamment sur le risque accru d’embolie pulmonaire et sur l’augmentation de la mortalité globale.

Dr Julie Perrot

Référence
Abdelmalak JB et coll. : The prevalence of undiagnosed diabetics presenting for noncardiac surgery. American Society of Anesthesiologists (ASA) Annual Meeting : 17-21 octobre 2009 (La Nouvelle-Orléans).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article