Où l’on voit comment l’acide alpha linolénique diminue l’adhésion des plaquettes

L'événement initial conduisant à la formation du caillot plaquettaire est médié par le complexe des glycoprotéines Ib-IX (GpIb-IX) plaquettaires. Il s'agit de l'adhésion des plaquettes via ce complexe au sous-endothélium vasculaire ou à l'endothélium-même en cas de lésion de celui-ci. La régulation de ce processus met en jeu la fixation de la GpIb plaquettaire au domaine A1 du Facteur von Willebrand (vWF) provenant du sous-endothélium seulement en présence de forces de cisaillement élevées : celles-ci induisent en effet une élongation du vWF multimérisé et un passage transitionnel du domaine A1 vers un état activé de haute affinité qui permet la fixation de la GpIb. Le rôle de ces forces de cisaillement élevées dans la pathogénie des thromboses est particulièrement important au niveau des sténoses des artères présentant une athérosclérose où elles peuvent dépasser 100 dyn/cm² (soit des taux de cisaillement supérieurs à 4 000/s).

L'acide alpha linolénique (AAL) fait partie des acides gras polyinsaturés de type oméga-3. Présent dans certaines plantes vertes, mais surtout dans les graines de lin, de soja ou de colza (et de sa variante canola) et dans les huiles qui en dérivent, il est plus « accessible » à ce niveau que dans les poissons, du fait de la quantité limitée de ceux-ci et de la pollution des mers. Les acides gras oméga-3 modulent les effets cellulaires en s'incorporant au niveau des membranes plasmiques et en inhibant la formation des complexes ''protéines spécifiques/rafts lipidiques''. Dans une étude antérieure, les auteurs de l'article ont montré que l'AAL diminuait la réactivité plaquettaire. Or la GpIb s'incorpore au niveau de rafts lipidiques. Dans cet article les auteurs se sont donc posé la question de savoir si l'AAL interférait avec la formation des complexes GpIb/rafts lipidiques aboutissant à une clustérisation de la GpIb au niveau de la membrane plasmique, condition préalable en cas de fortes forces de cisaillement à la fixation du vWF. 

Diminution du nombre de clusters… de la glycoprotéine Ib

Dans cette étude, les auteurs pour la première fois montrent dans un modèle de micro-chambres de perfusion recouvertes de vWF que, s'il y a eu incubation préalable du sang total frais pendant 1H avec l'AAL, l'adhésion des plaquettes au vWF est significativement diminuée (de 25 %), ceci sous forces de cisaillement élevées (de 5 000/s à 10 000/s) correspondant à celles qui sont observées au niveau d'artères sténosées, et pour des concentrations d'AAL compatibles avec celles obtenues lors d'un régime alimentaire. Ces résultats viennent compléter des résultats antérieurs publiés par les mêmes auteurs sur la diminution de l'agrégation des plaquettes (à des forces de cisaillement plus faibles) au collagène en cas d'incubation par l'AAL in vitro. Le même effet d'inhibition de l'adhésion des plaquettes est obtenu avec l’acide eicosapentanoïque, acide gras poly-insaturé  de la famille des oméga-3, d'origine marine. Au contraire aucun effet n'est obtenu avec l'acide stéarique, acide gras saturé. La diminution de l'adhésion des plaquettes est de l'ordre de 25 % : ce taux semble faible mais il peut avoir une implication physiologique tout à fait importante puisqu'il intervient aux premiers stades de l'activation des plaquettes et de la formation du thrombus après activation de la GpIb. L'étude du retentissement sur les voies de signalisation intra-plaquettaires et de  sécrétion est de la plus haute importance pour compléter l'étude du rôle de l'AAL sur la thrombogénèse et l'athérogénèse.

Grâce à des techniques de microscopie très performantes (microscopie optique en haute résolution et cryo-microscopie électronique), les auteurs ont pu préciser l'effet de l'AAL sur la clustérisation de la GpIb : ce processus est diminué. En effet des zones de regroupement  dits clusters d'environ 15 à 20 complexes de GpIb sont observées normalement sous l'action de forces de cisaillement élevées et représentent les zones de fixation actives des molécules de GpIb en particulier pour le vWF. Après incubation par l'AAL la taille de ces clusters diminue significativement.

Une explication de l’effet bénéfique de la consommation d’acides gras polyinsaturés

Ainsi, cette étude pour la première fois met en évidence un mécanisme d'action très clair de l'AAL sur la diminution de l'adhésion des plaquettes par diminution du processus de clustérisation de la GpIb. C'est une première étape pour comprendre la diminution des accidents cardiovasculaires dans les groupes de sujets consommant ce type d'acides gras comme l'ont souligné plusieurs études épidémiologiques (Ref 1,2,3). D'autres études sont bien sûr nécessaires pour préciser cet effet au plan moléculaire qui pourront peut-être même déboucher sur de nouvelles modalités thérapeutiques dans la lutte contre l'athérosclérose.

Dr Sylvia Bellucci

Références
Stivala S et coll. : Glycoprotein Ib Clustering In Platelets Can Be Inhibited By Α-Linolenic Acid As Revealed By Cryo-Electron Tomography Haematologica 2020;105:1660-1666.

(1) Campos H et al. Circulation 2008;118:339-345.
(2) Albert CM et al. Circulation 2005;112:3232-3238.
(3) Djousse L et al Circulation 2005;111:2921-2926.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article