Pas de bon point pour l’acupuncture dans la fibromyalgie

L’objectif de cette méta-analyse a été de répertorier puis d’analyser les résultats d’études portant sur l’efficacité de l’acupuncture chez des patient(e)s atteints de fibromyalgie.

Les bases de données utilisées ont été : MEDLINE, EMBASE, Psychinfo, CAMBASE, et Cochrane Library.

Les études randomisées et contrôlées publiées avant le mois de juillet 2009 ont ainsi été sélectionnées puis analysées.

Sept études répondant aux critères des auteurs ont été répertoriées. Elles concernaient à elles toutes 385 patients atteints de fibromyalgie ayant bénéficié de séances d’acupuncture (6 à 25 ; moyenne : 9). L’efficacité a été appréciée sur les variations d’intensité de certains symptômes tels que : fatigue, douleurs,  perturbations du sommeil, réduction des activités physiques et effets secondaires liés au traitement. Pour deux de ces études, un suivi moyen de 26 semaines était disponible. La comparaison entre les effets de l’acupuncture répondant aux critères de la médecine traditionnelle chinoise et ceux de l’acupuncture factice s’est faite par le calcul des différences moyennes standardisées. Ainsi, l’analyse globale révèle que pour les douleurs, l’amélioration a été manifeste dans la période succédant au traitement ; en revanche, les troubles du sommeil, l’intensité de la fatigue, et le niveau d’activité physique n’ont pas été significativement modifiés durant la période post-thérapeutique. A plus long terme il n’est pas mis en évidence d’effet positif du traitement vis à vis des phénomènes douloureux et du degré d’activité physique. Cependant dans certains sous groupes de patients ayant bénéficié de techniques d’acupuncture particulières (électrostimulation…) il a pu être constaté une amélioration significative, quoique discrète, des phénomènes douloureux. Pour autant, le fait d’utiliser des techniques d’acupuncture invasives ou non invasives n’a pas modifié les résultats et les auteurs remarquent que les études concluant à une amélioration significative des phénomènes douloureux sont contestables quant à leur méthodologie (présence de biais) ; enfin, ces travaux ne répertorient pas rigoureusement les effets secondaires de la technique.

En conclusion, cette méta-analyse ne permet pas de conclure à un effet bénéfique de l’acupuncture dans la fibromyalgie et cette technique ne peut donc être pour le moment considérée comme pouvant faire partie des alternatives thérapeutiques. Les essais montrant un
effet antalgique souffrent en effet d’imperfections méthodologiques interdisant toute conclusion définitive.

Dr Cécile Borget

Référence
Langhorst J et coll. : Efficacy of acupuncture in fibromyalgia syndrome- a systematic review with a meta-analysis of controlled clinical trials. Rheumatology, 2010 ; 49: 778-788

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article