Pas d’effet net du bosentan dans les crises rénales

La crise rénale sclérodermique est une complication rare mais grave qui peut conduire au décès ou à une insuffisance rénale terminale très rapidement. Le traitement de choix repose sur les inhibiteurs d’enzyme de conversion mais un groupe de Londres a évalué l’intérêt d’ajouter éventuellement du bosentan.

Ils ont évalué 10 cas incidents et finalement traité 6 malades pendant 6 mois sans observer de différence en termes de survie générale et de survie rénale avec les données issues de 49 cas qui constituent leur cohorte historique.

Pr Yannick Allanore

Référence
Penn H. et coll. : An open label trial of the endothelin receptor antagonist bosentan in scleroderma renal crisis (BIRD-1). 73rd annual meeting of the American College of Rheumatology/44th annual meeting of the Association of Rheumatology Health Professionals (Philadelphie): 17-21 Octobre 2009.

Copyright © Len medical, Rhumatologie pratique, décembre 2009

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article