Pilules au norgestimate : label de première intention

Le CNGOF (Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français) a récemment émis de nouvelles recommandations sur la contraception. En particulier, la contraception hormonale combinée augmente le risque de thrombo-embolie veineuse (TEV) de 3-6 par rapport aux non-utilisatrices, avec un effet « starter » la 1ère année. Christian JAMIN a précisé que, dans ces dernières recommandations, les contraceptions hormonales combinées au norgestimate ont été alignées sur les contraceptions hormonales combinées au lévonorgestrel comme étant celles au risque de TEV les plus faibles et donc indiquées toutes les deux dorénavant en 1ère intention chez les patientes souhaitant s’orienter vers une forme orale (grade A).

Dr Catherine Azoulay

Référence
Jamin C : Pilules au norgestimate : label de première intention. 22e GENESIS (Paris) : 19-20 septembre 2019.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article