Portrait-robot des acheteurs en ligne de médicaments et de parapharmacie

Paris, le vendredi 6 juin. On le sait la vente en ligne de médicaments non soumis à prescription médicale ne suscite pas pour le moment l'engouement des Français. Mais qui sont les acheteurs à avoir franchi le pas ? Afin de répondre à cette question, la société Median Conseil a analysé plus de 200 000 commandes comportant uniquement des produits de parapharmacies et plus de 30 000 commandes contenant des médicaments et éventuellement de la parapharmacie.

Des femmes plus que des hommes

Il ressort de cette étude que les acheteurs de médicaments ou/et de parapharmacie sont en très grande majorité des femmes (plus de 9 sur 10). Ces femmes ont la quarantaine et, dans ¾ des cas, elles commandent aussi pour les autres membres de leur famille.

Les petites communes plus que les grandes

Le milieu rural et l’éloignement favorisent l’achat en ligne des médicaments et de parapharmacie. Ainsi, 83 % des acheteurs se trouvent dans des communes de moins de 50 000 habitants. Rapportée à la population de la commune, les auteurs observent que « plus on habite dans une petite commune, plus on achète des médicaments et de la parapharmacie en ligne. »

Les départements, où les achats de médicaments en ligne sont les plus importants en valeur relative (c’est à dire rapporté à leur densité de population), sont : le Gers, la Creuse, la Nièvre, l’Orne, le Calvados, la Manche, le Jura, les deux Savoie, et pour la parapharmacie : les Hautes-Pyrénées, le Lot, l’Ardèche, la Mayenne, l’Indre, la Nièvre, les Ardennes, le Haut-Rhin, l’Hérault, le Vaucluse, et la Drôme.

Au total, les acheteurs de médicaments sur internet ne recoupent qu’en partie les acheteurs de parapharmacie. Quant aux utilisateurs type, il s’agit actuellement de femmes ayant la quarantaine et vivant en milieu rural ou semi-rural.

Isabelle Birden

Référence
Median Conseil : Le développement de la vente en ligne de parapharmacie et de médicaments.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article