Première séparation de bébés siamois en Afghanistan

Kaboul, le mardi 11 août 2015 - Après 5 heures d'intervention à l’Institut médical français pour l’enfant (IMFE), une équipe de chirurgiens afghans, en collaboration avec l’association La Chaîne de l’Espoir, a séparé avec succès deux sœurs siamoises âgées de quinze jours qui étaient reliées par l'abdomen et l'appareil génital. Il s’agit d’une première dans les annales médicales afghanes.

Ayesha et Sidiqa sont nées au domicile de leurs parents dans un village de la province du Badakhshan. C’est le Dr Jalil Wardak, chef de la chirurgie pédiatrique de l’IMFE, qui s’est occupé de leur transfert à Kaboul et a dirigé l’opération. Cette première a été rendue possible grâce à Welfare, un programme de La Chaîne de l’Espoir, qui permet aux plus démunis d’avoir accès aux soins.

Pour le moment, aucune information médicale n’a filtré, l’association précisant seulement que « les petites jumelles sont actuellement sous surveillance médicale étroite ». Selon l’Afghanistan Times, ces enfants devraient rentrer chez eux auprès de leur famille d’ici une quinzaine jours.

Frédéric Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article