Prévenir la pancréatite aiguë post endoscopie par les AINS, on peut y croire !

La cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) est un examen invasif qui peut se compliquer de pancréatite aiguë (PPE pour pancréatite aiguë post endoscopie).

De nombreux agents pharmacologiques ont été testés pour diminuer l’incidence de la PPE.

Les essais ayant évalué les AINS ont donné des résultats contradictoires et l’objectif de cette méta-analyse était de colliger les résultats des différents travaux sur la prévention de la PPE par l’administration d’AINS par voie rectale. Seuls 4 essais randomisés incluant 912 malades ont été retrouvés dans la littérature.

L’analyse de ces 4 études montre que l’administration d’AINS par voie rectale est associée à un risque relatif de PPE de 0,36 (IC 95 % : 0,22 à 0,60). Ainsi les patients qui reçoivent un AINS par voie rectale ont-ils un risque diminué de 64 % de faire une PPE et de 90 % de développer une pancréatite modérée à sévère.

L’analyse poolée des 4 essais cliniques montre que le nombre de patients à traiter par AINS pour éviter un épisode de PPE est de 15.
Aucun des essais cliniques inclus dans cette méta-analyse ne rapportait d’effet indésirable en rapport avec la prise d’AINS dans les suites de la CPRE.

Cette méta-analyse suggère donc que l’administration d’AINS par voie rectale au décours d’une CPRE pourrait réduire de manière substantielle le risque de développer une pancréatite aiguë post CPRE.

La généralisation de cette prophylaxie pourrait avoir un effet bénéfique majeur tant sur le plan clinique qu’économique.

Compte tenu des réticences qui existent pour l’utilisation de traitements visant à réduire l’incidence de la pancréatite aiguë post CPRE, des essais cliniques multicentriques randomisés sont souhaitables.

Pr Marc Bardou

Référence
Elmunzer B J et coll. : A meta-analysis of rectal NSAIDs in the prevention of post-ERCP pancreatitis. Gut 2008; 57: 1262-1267

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article