Prolifération mammaire à cellules fusiformes : le bon réflexe !

Un message important a été diffusé lors de l’histoséminaire sur les pièges diagnostiques en pathologie mammaire : les sarcomes primitifs du sein étant exceptionnels, il convient, devant toute prolifération mammaire à cellules fusiformes, d’éliminer un carcinome métaplasique à cellules fusiformes par une étude immunohistochimique qui démontrera l’expression tumorale des cytokératines. L’AE1-AE3 et l’EMA pouvant être négatifs, il est recommandé de tester directement les CK 5/6 et CK 14 et 17. Ces lésions présentent un phénotype de type basal (RH-, HER2-, EGFR-).

Dr Hélène Kafé

Référence
Histoséminaire de la Société Française de pathologie : Piéges diagnostiques en pathologie mammaire. Organisé par F. Penault-Llorca. Avec la participation de L. Arnould, J. Jacquemier, G. Mac Grogan, A. Vincent-Salomon. Carrefour Pathologie (Paris) : 17-21 novembre 2008.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article