Pronostic vital du glaucome à angle ouvert : pour y voir plus clair

Le glaucome à angle ouvert (GAO) est une affection oculaire fréquente. Quelle est son incidence potentielle sur le pronostic vital ? Peu d’études permettent actuellement de répondre à cette question précise. Les études de cohortes prospectives, dites Barbados Eyes Studies ont inclus 4 092 sujets noirs, âgés de 40 à 84 ans, à l’état basal.

Le GAO a été défini par l’existence de déficits du champ visuel et de lésions oculaires, diagnostiqués au moyen d’examens standardisés et de photographies numérisées qui ont permis leur évaluation semi-quantitatives. L’existence d’un traitement contre le glaucome a été également considérée comme critère d’inclusion.

Une hypertension oculaire a été définie par une pression intraoculaire > 21 mm Hg. La mortalité au terme de 9 ans de suivi a été établie à partir des certificats de décès. Les données ont été traitées au moyen de l’analyse des risques proportionnels selon le modèle de Cox.

Au terme des 9 années de suivi, 764 décès (soit une mortalité globale de 19 %) ont été enregistrés. La mortalité globale n’a pas été significativement associée à l’existence d’un GAO chez les 300 sujets atteints de cette affection oculaire ; ceci après ajustement en fonction des facteurs de confusion potentiels. Cependant, la mortalité cardiovasculaire s’est avérée plus élevée en cas d’antécédent de GAO diagnostiqué et/ou traité (n=141) ; le risque relatif (RR) correspondant étant de 1,38 (p=0,07). Le RR s’est avéré plus élevé, soit 1,91, en cas de traitement par le maléate de timolol, l’association étant, dans ce cas de figure, statistiquement significative (p=0,04). Les décès cardiovasculaires  sont survenus plus fréquemment en cas d’hypertension oculaire à l’état basal, ce qui était le cas de 498 sujets (RR, 1,28 ; p=0,06).

Au sein de cette cohorte composée de sujets noirs, la mortalité cardiovasculaire s’est avérée plus élevée en cas de GAO ou d’élévation de la pression intraoculaire. L’association troublante entre mortalité cardiovasculaire et exposition au maléate de timolol a déjà été mise en évidence dans la population blanche. Elle n’en demeure pas moins mystérieuse.

Dr Philippe Tellier

Références
Wu SY et coll. : Open-angle Glaucoma and Mortality. The Barbados Eye Studies. Arch Ophthalmol. 2008 ; 126 : 365-370.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article