Psoriasis, une prise en charge fort peu satisfaisante

Une enquête en ligne menée en Allemagne indique qu'une proportion importante de sujets atteints de psoriasis n'est pas traitée adéquatement, voire n'est pas traitée du tout.

Globalement 46% des 650 sujets ayant répondu à l'enquête ont déclaré ne pas être actuellement suivis et/ou sous traitement. Bizarrement le pourcentage de surface corporelle atteint ne semble pas être un facteur discriminant puisque 56 % des sujets ayant une atteinte corporelle ≥ 20 % n'étaient pas suivis et/ou traités. Parmi les principales raisons invoquées figurent le fait que les médecins consacrent trop peu de temps aux patients (49 %), ne semblent pas intéressés par cette maladie (29 %) ou ne sont pas bien informés sur la maladie (26 %).
Par ailleurs, l'enquête montre que 58 % des patients pensent que les médicaments prescrits ne les aident pas vraiment et 29 % trouvent qu'ils ont trop d'effets secondaires.

Encore un résultat à méditer : 47 % des répondants ont déclaré qu'ils avaient peu à peu appris à vivre avec leur maladie et qu'ils pouvaient donc se passer du médecin. Dans l'échantillon de population ayant répondu à l'enquête, les sujets utilisaient en moyenne 2 préparations topiques (très majoritairement non soumises à prescription), moins d'un tiers étaient sous traitement oral et 17 % recevaient des injections.

Dr Jean-Claude Lemaire

Références
Zink A et coll. : Patients with Psoriasis are still immensely undertreated: Results from the DERMLINE online survey. 28e congrès de l’European academy of dermatology and venereology/EADV (Madrid) : 9-13 octobre 2019.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article