Que se passe-t-il en Chine ? Difficile à dire

Pékin, le mercredi 20 mai 2020 – La revue Foreign Policy, considérée aux Etats-Unis comme un journal de référence concernant les questions de politique étrangère, dévoile une fuite de données confidentielles provenant de l'Université nationale de technologie de défense en Chine.

Selon cette note, la Chine aurait compté au moins 640 000 cas de Covid-19 (contre les 82 933 annoncés par les autorités sanitaires). Rien n’est dit, en revanche sur le nombre de décès.

Ces chiffres se baseraient sur des données secrètes du Ministère chinois de la santé et de la Commission nationale de la santé.

Rappelons que, mi-avril déjà, la communauté scientifique avait affiché son scepticisme lorsque les médias officiels avaient soudainement augmenté de 50 % le nombre de décès dus à SARS-CoV-2 à Wuhan (2 579 à 3 869).

« L'ensemble de données, bien qu'il contienne des incohérences (…) est l'ensemble de données le plus complet dont on ait prouvé l'existence concernant les cas de coronavirus en Chine » explique la revue. Cette dernière, bien qu’elle estime ses sources fiables prévient néanmoins : « on ne sait pas encore très bien comment l'université a recueilli les données » et ce « n’est pas sûr qu’elles soient suffisantes pour remettre en cause la parole des autorités chinoises ».

Quoi qu’il en soit, l’écart entre ces informations confidentielles et les statistiques officielles éclaire d’un jour différent les réactions des autorités chinoises. Ainsi, alors que la province de Jilin située à la frontière nord-coréenne n’affiche que 127 nouveaux cas de Covid-19 dont un cluster de 34 cas (sur 108 millions d’habitants !), l’ensemble de la province est de nouveau confiné depuis aujourd’hui, ce qui pourrait s’expliquer par une réalité (masquée) un peu plus alarmante.

Ainsi, de nouveau, des quartiers entiers ont été isolés, des écoles fermées et la possibilité de faire ses courses, limitée.

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (3)

  • A l'Est rien de nouveau

    Le 21 mai 2020

    Avec les cocos, nous savons à quoi nous en tenir...depuis belle lurette !
    Combien de centaines de milliers de morts covid en Chine ?
    Evidemment nous ne le saurons jamais !
    Annoncés à ce jour : 3869 pour près d'1,5 milliard d'âmes….soit à peu de choses près le nombre de décès hebdomadaires pour la seule ville de NYC (799 morts officiels pour la seule journée du 7 avril).

    AC

  • Chiffres et Covid

    Le 22 mai 2020

    S'il est évident que les chiffres chinois sont très probablement à des années lumières de la réalité, il n'en demeure pas moins que même si un gouvernement voulait rester parfaitement honnête (se pourrait-il que ça existe encore ?), étant donné la fiabilité des tests RT-PCR à "détecter" des faux-positifs comme des faux-négatifs, tous les chiffres annoncés de "cas" comme de mortalité, sont basés du coup sur du sable très mouvant...

    D'autre part, certains pays ont tendance plus que d'autres à accrocher l'étiquette Covid à l'orteil d'une personne décédée en période épidémique, même si le ou les tests étaient négatifs, et en ignorant superbement les causes essentielles du décès, diabète, obésité, HTA, et autres pathologies cardiaques et pulmonaires... Et à mon sens la France fait partie de cette catégorie de pays...
    Etre décédé avec le Covid ne veut pas dire forcément que le Covid est la cause principale du décès...
    Comme d'ailleurs la grippe saisonnière...
    Je pense donc que la seule possibilité pour détecter une éventuelle surmortalité qui pourrait être attribuée au Covid, c'est de comptabiliser et comparer le nombre de décès toutes causes confondues et de comparer pour une période donnée, voire pour l'année entière avec les années précédentes.

    Jean-Pierre Cheviron

  • Regardons la poutre dans notre œil

    Le 24 mai 2020

    Entièrement d’accord avec Mr. Jean-Pierre :
    « D'autre part, certains pays ont tendance plus que d'autres à accrocher l'étiquette Covid à l'orteil d'une personne décédée en période épidémique, même si le ou les tests étaient négatifs, et en ignorant superbement les causes essentielles du décès, diabète, obésité, HTA, et autres pathologies cardiaques et pulmonaires... Et à mon sens la France fait partie de cette catégorie de pays...
    Être décédé avec le Covid ne veut pas dire forcément que le Covid est la cause principale du décès... »

    Spécialité des autorités Françaises, et des Français en général, toujours regarder la paille dans l’œil du voisin, jamais voir la poutre que l’on a dans son œil...
    Combien de morts réellement dans les EHPAD et autres structures spécialisés ?
    Combien de morts dus aux traitements non adaptés dans les services de réanimations et de soins intensifs ?
    Combien de morts en hospitalisation simple ?
    Combien de morts aux urgences ?
    Combien de morts à domicile faute de soins ?
    Combien de morts du au Covid-19 seul, et à d’autres comorbiditées ?
    Combien de morts faute de place par choix de soins palliatifs ?
    Combien de morts par choix du Rivotril faute de suffisance de médicaments anesthéstésiants ?
    Puisqu’il faut regarder chez le voisin... Pourquoi l’Allemagne a commencé les tests bien longtemps avant nous et CINQ fois plus que nous si les tests ne sont pas bon ?
    Pourquoi à population à peu près équivalente y a t il près de DIX fois plus de lits de réanimations dans cette même Allemagne qui a pourtant énormément souffert du coût de la réunification ?

    Mesdames et Messieurs de la politique, de la recherche, d’une certaine médecine, et d’un certain journalisme, sans oublier une Certaine Justice, à la solde du nouvel Ordre Mondial, du Grand Capital, et de Big-Pharma, un jour plus proche que vous ne le pensez, le peuple et la population mondiale vous jugera...

    Daniel Joseph Naudar (IDE à la retraite)

Réagir à cet article