Quels facteurs de risque d’arrêt cardiaque périopératoire ?

Des auteurs de la Columbia University à New York ont évalué l’incidence et les facteurs de risque d’arrêt cardiaque (AC) périopératoire sur la période 2005-2006. L’évaluation a porté sur 152 476 patients âgés de 16 ans et plus ayant subi une chirurgie lourde. Parmi eux, 127 (0,08 %) ont eu un arrêt cardiaque en cours d’intervention et 703 (0,5 %) en post-opératoire, et ces AC se sont avérés grevés d’une mortalité à 30 jours de 90 %. Plusieurs facteurs de risque accru de survenue d’un AC périopératoire ressortent en analyse multivariée :

- avoir un score ASA supérieur ou égal à 3, élément le plus fortement prédictif (odds ratio ajusté [ORA]=9,8 ; intervalle de confiance à 95 % [IC95] de 7,4 à 13,1.
- être diabétique (1,9 ; IC95 de 1,5 à 2,3) ;
- avoir subi antérieurement une intervention chirurgicale cardiaque (1,5 ; IC95 de 1,2 à 1,8) ;
- subir une intervention chirurgicale cardiaque, en comparaison d’une intervention de chirurgie générale (1,4 ; IC95 de 1,2 à 1,7) ;
- être un homme (1,4 ; IC95 de 1,2 à 1,7).

Dr Julie Perrot

Référence
Arunajadai SG et Li G : Risk factors for perioperative cardiac arrests. American Society of Anesthesiologists (ASA) Annual Meeting : 17-21 octobre 2009 (La Nouvelle-Orléans).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article