Retard de développement chez les enfants de mère épileptique

Dans une étude de cohorte norvégienne mère-enfant, le devenir de 570 enfants de mère épileptique a été comparé à ceux de 64 574 témoins et de 406 enfants de père épileptique. A l’âge de 6 mois les enfants de mère épileptique présentaient plus souvent que les témoins un retard de développement moteur. A 18 mois les mères signalaient plus fréquemment des retards du développement moteur et du langage, des troubles émotionnels lors des contacts et des troubles du sommeil ; leurs enfants bénéficiaient plus souvent d’une prise en charge psychiatrique.

Lors des 2 évaluations, les problèmes de santé liés aux malformations congénitales étaient également plus fréquents chez les enfants de mère épileptique, de même que les anomalies du périmètre crânien en l’absence d’exposition aux  médicaments anti-épileptiques pendant la grossesse.

Contrairement aux enfants de mère épileptique, les enfants de père épileptique ne présentaient pas de retard de développement, ni de problèmes de santé liés à des malformations congénitales.

Dr Odile Biechler

Référence
Veiby G et coll. : Health and development in children born to mothers with epilepsy. 13th Congress of the European federation of Neurological Societies (Florence) : 12-15 septembre 2009.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article