Retarder l’échographie du 3ème trimestre pour détecter les RCIU tardifs

Lorsque un retard de croissance in utero (RCIU) passe inaperçu et ne bénéficie donc pas d’une prise en charge appropriée, les risques de mort fœtale in utero et de complications périnatales sont augmentés. Si 90 % des RCIU précoces (< 32 SA) peuvent être détectés, les RCIU tardifs sont moins évidents à déceler.

Une analyse d’une vingtaine d’études internationales incluant plus de 80 000 fœtus dont près de 9 000  petits pour l’âge gestationnel (PAG) montre qu’une échographie effectuée plus tardivement que préconisé actuellement en France obtient de meilleurs résultats dans la détection des RCIU tardifs et pourrait être avantageusement réalisée vers 37 SA. Pris séparément, un poids fœtal et une circonférence abdominale estimés < 10ème percentile sont des marqueurs pertinents et sensiblement équivalents pour prédire un poids de naissance < 10ème percentile (sensibilité respectivement 35 % et 38 %, spécificité 95 % et 97 %). Ces deux mesures, plutôt que d’être mises en compétition, pourraient être associées, mais il n’est pas démontré que cela apporte un bénéfice.

Ainsi que différentes études l’ont récemment démontré, l’échographie du troisième trimestre gagnerait peut-être à être réalisée plus tardivement. Reste que l’étape fondamentale, c'est-à-dire la différentiation entre un RCIU et un fœtus constitutionnellement PAG déterminant la réalité d’un risque et par la même la pertinence d’une prise en charge adaptée, n’est pas encore franchie.

Marie Gélébart

Référence
Caradeux J, Martinez-Portilla RJ, Peguero A, Sotiriadis A, Figueras F : Diagnostic performance of third-trimester ultrasound for the prediction of late-onset fetal growth restriction: a systematic review and meta-analysis. Am J Obstet Gynecol., 2019, 220 : 449-459.e19

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Consultation avec un echo dans son bureau

    Le 03 juin 2019

    Il suffit de faire suivre la grossesse par un médecin qui consulte avec un echo dans son bureau et qui fait des biometries à chaque consultation (durée 2 minutes). En plus ceci permet de voir plus que de simple biométries.

    Dr Yves Rio

Réagir à cet article