Risque de perte visuelle au cours des atteintes oculaires de la maladie de Behçet

Afin de préciser le risque de complications oculaires et de cécité au cours de la maladie de Behçet, une équipe du Massachusetts a repris les données de La Systemic Immunosuppressive Therapy for Eye (SITE) Diseases Cohort Study, menée dans cinq centres de référence aux Etats-Unis.

Cent soixante-huit patients consécutifs présentant une atteinte oculaire (317 yeux atteints) au cours d’une maladie de Behçet et vus entre janvier 1978 et décembre 2007 ont été inclus dans l’étude. La médiane  de suivi était de 1,05 ans (0-19,5 ans). L’âge moyen des patients au diagnostic était de 31,3 ans pour l’uvéite antérieure et de 27,6 ans dans les formes impliquant le segment postérieur. L’inflammation oculaire était bilatérale dans 88 % des cas atteignant le segment postérieur et dans 78 % des uvéites antérieures.

Au cours du suivi, l’incidence des complications oculaires, quelles qu’elles fussent, a été de 0,45/œil-année, celle de la vascularité rétinienne de 0,12/œil-année chez les patients initialement indemnes de cette atteinte, celle de l’hypertension oculaire de 0,17/œil-année, et le  taux d’œdème maculaire de 0,14/œil-année.
Les taux de perte visuelle à 20/50 ou pire, ou à 20/200 ou pire, ont été respectivement de 0,12 et de 0,09/œil-année.

Plusieurs facteurs significatifs de risque de perte visuelle ont été identifiés : la persistance de l’activité inflammatoire, l’existence de synéchies postérieures, l’hypotonie et l’élévation de la pression intraoculaire.
L’existence d’une activité inflammatoire à un moment donné a été associée à un risque relatif de 2,45 (IC à 95 % 1,1-5,5 ; p = 0,03) de perte visuelle à 20/50 ou pire et de 2,67 (IC à 95 % 1,2 -5,8 ; p = 0,01) de perte à 20/200 ou pire.

Ces données illustrent le risque élevé de perte visuelle dans les atteintes oculaires du Behçet ce qui corrobore les observations faites dans les pays à forte incidence de maladie de Behçet (Turquie et Japon) où l’on note une fréquence importante de cécité survenant dans un délai de 3,36 ans en moyenne après l’installation des symptômes oculaires, le risque de perte d’acuité visuelle à 20/200 ou pire dans les 4 ans concernant 50 à 90 % des cas.

Dr Julie Perrot

Référence
Kaçmaz RO et coll. : Ocular inflammation in Behçet Disease : Incidence of ocular complications and of loss of visual acuity. Am J Ophtalmol, Publication avancée en ligne, 19 août 2008.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.