Risque et facteurs de risque de diabète après transplantation rénale

Le diabète étant une complication fréquente et sévère après transplantation rénale, associée à une réduction de la survie des patients et du greffon, une équipe du CHU de Tours a mené une étude rétrospective afin d’analyser la relation entre paramètres cliniques et biologiques et risque de développement d’un diabète. Le suivi de 857 patients non diabétiques ayant bénéficié d’une transplantation rénale entre 1985 et 2006 a montré une incidence du diabète, de 11,5 % à 5 ans, de 15 % à 10 ans, de 18,4 % à 15 ans et de 22 % à 20 ans dans cette population. Les facteurs de risque de survenue du diabète après transplantation rénale les plus importants étaient une hypertension artérielle (HTA), l’âge, l’indice de masse corporel, la glycémie initiale et les triglycérides. Les traitements antihypertenseur et immunosuppresseur sont apparus moduler ce risque.

Dr Claudine Goldgewicht

Références
Roland M et coll. : Pression artérielle, traitements antihypertenseurs, immunosuppresseurs et risque de diabète après transplantation rénale. 27es Journées d’hypertension artérielle – 1st International meeting of the French Society of Hypertension (Paris) : 13-14 décembre 2007.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article