Risque majeur de prééclampsie au cours du lupus

La grossesse n’est pas sans risque pour la patiente atteinte de lupus érythémateux systémique (LES) et elle devrait idéalement être planifiée pour minimiser la morbi-mortalité fœtale, tout en évitant une poussée évolutive de la maladie chez la mère. Cette dernière n’est pas à l’abri des complications propres au LES telles l’aggravation d’une éventuelle atteinte rénale et des complications qui sont le lot de toute grossesse un tant soit peu à risque. A ce titre, une revue systématique de la littérature internationale rappelle que le risque de prééclampsie est, dans ce contexte, élevé. Les bases de données suivantes ont été explorées, de leur début au 30 juin 2018, dans le respect du protocole PRISMA (Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta-Analyses) : PubMed, Web of Science et Cochrane Library.

Données sur 6 000 grossesses

Cette recherche a permis de sélectionner dix études prospectives ou rétrospectives regroupant au total 6 389 grossesses survenues au cours d’un LES. Comparativement aux témoins, le RR de prééclampsie a été estimé à 2,99 (intervalle de confiance à 95 % IC 95 % = 2,31 à 3,88 ; p<0,001). Le risque s’est cependant avéré dépendre significativement (p = 0,006) de la méthodologie des études : ainsi, dans les études de cohorte prospectives, le RR a atteint 6,94 (IC 95 %= 3,59 à 13,42) et seulement 2,60 (IC 95 %= 2,08 à 3,25) dans les études rétrospectives.

Cette méta-analyse qui porte sur plus de 6 000 grossesses suggère un risque majeur de prééclampsie au cours du LES, au point que la maladie pourrait jouer un rôle pivot dans la pathogénie de cette complication redoutable. Une telle notion doit être présente à l’esprit des rhumatologues qui prennent en charge cette affection systémique. Idéalement, l’activité de cette dernière doit être étroitement contrôlée a fortiori quand il existe une atteinte rénale. Les facteurs de risque traditionnels prédisposant à la prééclampsie doivent être également pris en compte.

Dr Philippe Tellier

Référence
Dong Y et coll. : Preeclampsia in systemic lupus erythematosus pregnancy: a systematic review and meta-analysis. Clin Rheumatol. 2020 ; 39 (2): 319-325. doi: 10.1007/s10067-019-04823-8.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article