SCA : attention aux taux élevés de bilirubine !

La bilirubine est le produit terminal du catabolisme de l’hème ; elle se présente sous 2 formes, la bilirubine indirecte et la bilirubine directe. La bilirubine indirecte est convertie en bilirubine directe par les cellules hépatiques puis excrétée dans la bile. Longtemps considérée comme un produit de dégradation, la bilirubine est aujourd’hui connue pour ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antithrombotiques.

Cependant, on ne sait toujours pas si la bilirubine protège ou non contre les maladies cardiovasculaires. De plus, aucune étude n’avait jusqu’alors recherché une association éventuelle  entre les sous-types de bilirubine totale (indirecte et directe) et le devenir à long terme des patients qui ont présenté un syndrome coronaire aigu (SCA).

C’est la raison pour laquelle Xu et coll. ont étudié 533 patients consécutifs hospitalisés pour un SCA. Leur critère composite principal était le décès d’origine cardiaque, la revascularisation myocardique et l’insuffisance cardiaque aiguë.

Sur un suivi moyen de 2,4 ans, les courbes de Kaplan-Meier montrent que des taux élevés de bilirubine directe se trouvent associés à la survenue d’événements cardiovasculaires majeurs (p < 0,05). Cependant, l’analyse de Kaplan-Meier n’a pas mis en évidence d’association entre les taux de bilirubine totale et de bilirubine indirecte et la survenue d’événements cardiovasculaires majeurs.

Risque accru d’événements cardiovasculaires majeurs en cas de taux de bilirubine totale et directe élevés

L’analyse de Cox a montré qu’en présence d’un SCA et après ajustement pour les facteurs de risque cardiovasculaire, des taux élevés de bilirubine totale et de bilirubine directe sont associés à la survenue d’événements cardiovasculaires majeurs.

Ainsi, cette étude menée dans une population de patients chinois qui ont présenté un SCA, montre pour la première fois que des taux élevés de bilirubine totale et de bilirubine directe (mais non de bilirubine indirecte) sont associés à un risque accru d’événements cardiovasculaires majeurs ;  la valeur pronostique de la bilirubine directe s’avère supérieure à celle de la bilirubine totale et de la bilirubine indirecte ; le mécanisme qui sous-tend la relation entre la bilirubine directe et le risque accru d’événements adverses reste à élucider.

Dr Robert Haïat

Référence
Xu C et coll. : Relation of Direct, Indirect, and Total bilirubin to Adverse Long-term Outcomes Among Patients With Acute Coronary Syndrome. Am J Cardiol 2019;123:1244−1248.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article