Sclérodermie : une indication rhumatologique pour les statines ?

Le syndrome de Raynaud et les ulcères digitaux sont deux des manifestations les plus évidentes d’une composante vasculaire dans la sclérodermie. Partant du constat que les statines exercent un effet pléiotrope sur l’endothélium vasculaire, une équipe de l’université d’Alexandrie (Egypte) a voulu évaluer cette classe thérapeutique auprès de 84 patients répondant aux critères ACR de sclérodermie avec Raynaud secondaire malgré un traitement vasodilatateur. Ils ont reçu soit de l’atorvastatine à la dose de 40 mg/jour pendant 4 mois (n=56), soit un placebo (n=28). Soixante-quinze volontaires sains ont servi de contrôle. Outre la recherche mensuelle de l’une ou l’autre de ces complications, l’équipe égyptienne a évalué le Scleroderma Health Assessment Questionnaire Disability Index (SHAQ-DI), la tolérance et le profil de sécurité de la statine, ainsi que la douleur à l’aide d’une échelle visuelle analogique. Quant au bénéfice endothélial, il a été mesuré par écho-Doppler de haute résolution.

L’hypothèse de départ semble se confirmer si l’on en croit la réduction significative du nombre d’ulcères digitaux (1,6 par patient contre 2,5 dans le groupe placebo), l’amélioration significative du SHAQ-DI et de la douleur, ainsi que celle des marqueurs endothéliaux.
Comme le profil de sécurité est semblable à ce que les grandes études sur les statines ont déjà démontré, A. Abou-Raya n’hésite pas à conclure en l’intérêt d’un traitement par statine chez les patients souffrant de sclérodermie.

Dr Dominique-Jean Bouilliez

Référence
Abou-Raya A et coll. : Statins : potentially useful in therapy of systemic sclerosis-related Raynaud's phenomenon and digital ulcers. J Rheumatol 2008 ; 35 : 1801-8.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article