Sevrage tabagique et e-cigarette : les premières conclusions du Moi(s) sans tabac

Paris, le jeudi 29 décembre 2016 - Réalisée à l’occasion du moi(s) sans tabac, l’étude E-cig 2016, dont les résultats préliminaires viennent d’être présentés, a été menée par le Pr Bertrand Dautzenberg dans 4 hôpitaux parisiens auprès de 61 fumeurs.

L’objectif de ces travaux était de déterminer le dosage nicotinique, le parfum et le réglage de l’e-cigarette procurant le plaisir optimal à l’utilisateur, postulant que le désir d’abandon du tabac est corrélé à la sensation éprouvée lors des premières secondes de l’inhalation de vapeur issue d’une cigarette électronique (surnommée throat-hit).

Chaque participant de l’étude devait ainsi identifier, sur une échelle de 1 à 10, sa sensation de satisfaction liée au « throat-hit ».

Les premières conclusions de ces recherches mettraient en exergue une corrélation forte entre la « satisfaction en gorge » et la probabilité de quitter le tabac.

Les auteurs de l’étude appellent en conclusion les professionnels de santé à identifier dès le début d'un sevrage tabagique les bons réglages des taux de vapeur et de nicotine et estiment à 5,5 le nombre de « bouffées tests » nécessaires pour déterminer le taux de nicotine et de vapeur optimal qui permettrait d’augmenter de 3,5 points sur 10  (atteignant ainsi 7 sur 10) l’envie de quitter le tabac.

Des recherches ultérieures sont prévues afin de connaître le taux réel d’arrêt du tabac en fonction de cette sensation agréable initiale.

FH

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article