SOPK et obésité : traquer le diabète

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est, quand il s’accompagne d’obésité, associé à une augmentation du risque de diabète de type 2. La survenue d’un diabète de type 2 à l’adolescence signifie une morbidité significative et une réduction de l’espérance de vie. L’incidence et la prévalence du diabète de type 2 chez les adolescentes atteintes de SOPK et d’obésité sont toutefois encore peu évaluées.
 
C’est la raison pour laquelle a été menée une étude rétrospective incluant 600 patientes, âgées de 11 à 21 ans, atteintes d’un SOPK et dont l’indice de masse corporelle était supérieur au 85ème percentile. Parmi ces patientes, 54 étaient aussi atteintes d’un diabète de type 2 et, pour 23 d’entre elles, le SOPK avait été diagnostiqué avant le diabète.

Le taux de diabète chez ces jeunes filles/femmes est de 4 % lorsque l’on n’inclut que ces cas incidents et de 9 % quand tous les cas de diabètes sont comptabilisés (qu’ils soient apparus avant ou après le diagnostic de SOPK). Quant à l’incidence du diabète de type 2, dans cette cohorte d’adolescentes atteintes de SOPK et d’obésité,  elle s’élève à 129 cas/1000 patientes/an. Le diabète apparaît en moyenne 26 mois (± 19 mois) après le diagnostic de SOPK.

Les auteurs notent que les jeunes filles/femmes atteintes de diabète sont plus souvent d’origine hispanique (6 % vs 49 %), et sont plus susceptibles de présenter un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (32 % vs 17 %). Sans trop de surprise, l’interrogatoire retrouve aussi plus souvent un antécédent familial au premier degré de diabète de type 2 (56 % vs 22 %).

Cette incidence élevée du diabète de type 2 chez les jeunes filles atteintes de SOPK et d’obésité (1 sur 23 dans les 2 ans suivant le diagnostic) devra être confirmé par des travaux à plus grande échelle. Si elle se confirme, nul doute que des stratégies de prévention devront être élaborées pour ces jeunes à haut risque.
 

Dr Roseline Péluchon

Références
Hudnut-Beumler J et coll.: Development of Type 2 Diabetes (T2D) in Obese Adolescent Girls with Polycystic Ovary Syndrome (PCOS). American Diabete Association - 79th Scientific Sessions (San Francisco, California): 7-11 juillet 2019.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.