Stéatose hépatique et psoriasis

La stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) est fréquemment associée à d'autres maladies inflammatoires systémiques telles que le psoriasis.

Une équipe madrilène a décidé de rechercher de façon prospective l'existence éventuelle d'une association entre sévérité du psoriasis et sévérité de l'atteinte hépatique.

Le travail présenté à Madrid a concerné 64 patients (âge moyen 53 ans, 64 % d'hommes) atteints de psoriasis sévère (au moins un PASI > 10) et présentant une NAFLD (stéatose histologique > 5 %, stéatose échographique > 248 Db/m, pas d'autres étiologies envisageables et consommation d'alcool < 30 g/j). La NAFLD était considérée comme sévère en cas de fibrose > F3 pour les patients ayant subi une biopsie hépatique (n = 22) et en cas de FIB-4 > 2,67 ou d'élastométrie > 9,6 kPa pour les patients non biopsiés (n = 42).

Chez les patients biopsiés, la stéatose dépassait 30 % chez 59 % des patients, 63 % avaient une stéato-hépatite (NASH) et 9 % une fibrose ≥ F3.

Les résultats de l'étude montrent que les patients atteints de psoriasis et de NAFLD présentent des altérations hépatiques élastographiques d'autant plus prononcées que le niveau de gravité de leur psoriasis est élevé. Pour des patients de même âge, chaque augmentation du PASI de une unité va de pair avec une augmentation moyenne de 0,26 kPa de l'élastométrie. Ces résultats prennent toute leur dimension lorsque l'on sait d'une part que l'estimation de la prévalence de la NAFLD va de 20 à 45 % et que plus le tissu hépatique est rigide plus important est le risque de cirrhose et d'insuffisance hépatique terminale.

Dr Jean-Claude Lemaire

Références
Nieto D et coll. : Psoriasis severity is related to the severity of non-alcoholic fatty liver disease. 28e congrès de l’European academy of dermatology and venereology/EADV (Madrid) : 9-13 octobre 2019.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article