Supplémentation en vitamine D et mortalité : nouvelles données

Des études observationnelles ont montré qu’un taux faible de vitamine D était associé à une augmentation de la mortalité par cancers ou maladies cardio-vasculaires. En revanche, les travaux n’ont pas permis de démontrer les bénéfices d’une supplémentation en vitamine D sur la mortalité. Les résultats sont jusqu’à présent contradictoires et n’ont pas fourni de conclusion définitive. C’est la raison pour laquelle une équipe chinoise a entrepris une revue de la littérature et une méta-analyse des essais randomisés contrôlés comparant l’effet sur la mortalité de la supplémentation en vitamine D et la prise d’un placebo ou l’abstention. Finalement, 52 essais, incluant au total.

75 454 participants, ont été retenus pour l’analyse.

Les résultats vont à l’encontre de ceux de deux récentes revues systématiques. Il apparaît en effet que la supplémentation en vitamine D n’est pas associée à la mortalité toutes causes (RR [risque relatif] = 0,98 ; intervalle de confiance à 95 % [IC95] de 0,95 à 1,02), à la mortalité de cause cardio-vasculaire (0,98 ; 0,88 à 1,08), ou à la mortalité hors cancer et hors maladies cardio-vasculaires (1,05 ; 0,93 à 1,18). La supplémentation en vitamine D réduit toutefois significativement, de 16 %, le risque de décès par cancer (0,84 ; 0,74 à 0,95).

Les auteurs précisent qu’en analyse par sous-groupes, la mortalité toutes causes est significativement inférieure dans les études comportant une supplémentation en vitamine D3 plutôt que ceux concernant une supplémentation en vitamine D2, sans toutefois que ni la vitamine D3 ni la vitamine D2 ne soient associées à une diminution significative de la mortalité toutes causes.
 
Cette différence avec les autres travaux peut venir de ce que les auteurs ont ici éliminé de leur analyse les essais dans lesquels la supplémentation en vitamine D était associée à une supplémentation en calcium, certains essais concernant la vitamine D hydroxylée ou les analogues de la vitamine D. Ils ont en revanche inclus 18 essais publiés après 2014, dont le dernier comptant pour plus de 50 % des résultats.
 

Dr Roseline Péluchon

Référence
Zhang Y et coll.: Association between vitamin D supplementation and mortality: systematic review and meta-analysis. BMJ 2019 ; 366: l4673.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article