Syndromes coronariens aigus : l’anémie et la réduction de la FEVG comme facteurs de risque de décès

Les résultats d’une étude multicentrique européenne, l’Euro Heart Survey on Acute Coronary Syndromes, portant sur 6 498 patients hospitalisés en 2006-2007 pour syndrome coronarien aigu (SCA), montrent que près de 40 % des patients ayant un SCA avaient une réduction de la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) et 17 % une anémie. Cette réduction de la  FEVG et l’anémie se sont avérées, dans cette vaste population d’étude, grevées d’un risque particulièrement élevé d’événement cardiovasculaire majeur et de décès en cours d’hospitalisation.

Dr Claudine Goldgewicht

Référence
Wojakoski W et coll. : Impact of anemia and reduced left ventricular ejection fraction on in-hospital outcome of acute coronary syndromes. Euro heart survey ACS III registry (2006-2007). European Society of Cardiology (ESC) Congress (Munich) : 30 août-3 septembre 2008.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article