Triglycérides, HDL-C et diamètre des particules LDL marqueurs de risque de diabète chez les coronariens

Un profil dyslipidémique mêlant hypertriglycéridémie, HDL-cholestérol bas et petites particules LDL est typiquement associé au diabète de type 2 et souvent au prédiabète. Annonce-t-il la survenue ultérieure d’un diabète de type 2 chez les insuffisants coronariens non diabétiques ? Oui, répondent des équipes d’Autriche et du Liechtenstein, qui ont évalué la valeur prédictive de cette triade dyslipidémique dans une population de coronariens. 

L’incidence du diabète sur une période de 6 ans a été évaluée chez 503 patients ayant bénéficié d’une coronarographie pour maladie coronarienne stable.
Dans cette population d’étude 86 nouveaux cas de diabète de type 2 ont été diagnostiqués, soit une incidence de 17,1 %.

L’analyse montre, que chez les 53,4 % de patients qui avaient initialement une glycémie à jeun supérieure ou égale à 1g/L  l’incidence du diabète de type 2 a été significativement plus élevée que celle observée chez les patients dont la glycémie à jeun était initialement normale (24,3 % versus 8,9 % ;  odds ratio [OR], de 1,72 (IC à 95 % 1,36 à 2,18), après ajustements sur l’âge, le sexe, l’IMC, l’HTA et le tabagisme). 

De même, l’analyse des données montre que le risque de diabète de type 2 est corrélée à la triglycéridémie initiale (OR = 1,57 ; IC à 95 % : 1,25 à 1,98), le HDL-C initial (OR = 0,62 ; IC à 95 % : 0,45-0,86) et le diamètre des particules LDL (OR = 0,57 ; IC à 95 % : 0,44-0,75). Ces associations demeuraient  significatives après ajustements sur la glycémie à jeun initiale.

Ce profil lipidique particulier doit donc être considéré comme un indicateur de risque de diabète de type 2 chez un coronarien et peut inviter à mettre en œuvre des mesures préventives.

Dr Julie Perrot

Références
Saely CH et coll. High triglycerides, low HDLcholesterol, and small LDL particles predict incident type 2 diabetes in non-diabetic coronary patients. European Society of Cardiology (ESC) Congress (Munich) : 30 août-3 septembre 2008.
Eur Heart J 2008 ; 29 Abstract Suppl, 348.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article