Troisième décès de l’année de la rougeole : une transplantation cardiaque empêchait la vaccination

Paris, le mercredi 11 juillet 2018 - Les trois personnes décédées depuis le début de l’année de la rougeole étaient jeunes (entre 16 et 32 ans), n’avaient pas été vaccinées et présentaient des comorbidités importantes. La première patiente n’avait pas été vaccinée, parce que durant son enfance, ses parents avaient considéré les risques supérieurs aux bénéfices. Souffrant d’obésité morbide, la jeune femme de 32 ans a succombé à la rougeole en février. Quelques mois plus tard, le jeune homme de 26 ans, Julien, qui mourait à son tour de la rougeole n’avait pu être vacciné en raison d’un déficit immunitaire congénital. Le troisième décès déploré la semaine dernière concerne une adolescente de 16 ans, greffée cardiaque à l’âge de 2 ans et demi et qui n’avait donc pas pu être immunisée contre la rougeole. Son cas comme celui de Julien rappelle l’importance d’une vaccination collective pour protéger ceux qui ne peuvent être vaccinés.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article