Une hyperuricémie annonce le diabète

L’hyperuricémie pourrait être utile en tant que marqueur prédictif d’un diabète de type 2. Une récente communication fait état d’une étroite corrélation entre l’uricémie et le risque de diabète. Les auteurs se basent sur un suivi de cohorte de plus de 5 000 patients non diabétiques, pendant 15 ans. En progression linéaire, à chaque augmentation de l’uricémie correspond une augmentation du risque de diabète, indépendamment de tout autre facteur de risque, dont le syndrome métabolique.

Dr Roseline Péluchon

Références
Bennett M et coll. : Hyperuricemia as an early marker for type 2 diabetes among young adults.
73rd annual meeting of the American College of Rheumatology/44th annual meeting of the Association of Rheumatology Health Professionals (Philadelphie) : 17-21 Octobre 2009.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article