Une photographie de la population avec syndrome de l’intestin irritable en médecine générale

Afin de mieux connaître le profil des patients avec syndrome de l’intestin irritable vus en consultation par des généralistes en Belgique, une équipe de l’université de Leuven a analysé les résultats de questionnaires remplis par 154 sujets identifiés comme souffrant d’un syndrome de l’intestin irritable par 43 généralistes. Ces patients dont 23 % souffraient d’un SII avec constipation, 25 % d’un SII avec diarrhée, 42 % d’un SII mixte, et 10 % d’un SII sans constipation ou diarrhée, ont été majoritairement acceptés comme SII, selon les critères Rome IV, par les experts gastro-entérologues. Un tiers environ des patients n’avaient cependant pas reçu le bon diagnostic. Et ce qui a frappé les examinateurs est que la sévérité de l’affection est essentiellement liée à l’anxiété et à la dépression. 

Dr Dominique-Jean Bouilliez

Référence
Tack C et coll. : Indentification of determinants of irritable bowel syndrome severity in primary care. 31th Belgian Week of Gastroenterology (Anvers) : 20-22 février 2019.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (3)

  • Structure des personnalités

    Le 07 mars 2019

    Il serait très intéressant d'aller plus loin et de connaitre la structure des personnalités atteintes d'intestin irritable. Psychopathologiquement les structures anxieuses et obsessionnelles pourraient prédominer ? A voir.

    Dr Lucien Duclaud

  • Lien douleur - dépression

    Le 08 mars 2019

    On redécouvre le fil à couper le beurre !
    Tiens si j'osais, je vous parlerai du triangle douleur - dépression - sommeil.

    Il y a une interaction entre ces pathologies par l'interaction des zones du SNC (insula, gyrus, S2, ...) concernées par la douleur et les modifications centrales liées à la dépression : perception (intensité, localisation) - intégration physique (réaction, orientation) - intégration psychique (affectif, etc) et il existe une neuromodulation à tous les niveaux.
    Peut-être même un lien entre le SNP et le SNC pour le SII.

    Dr Pierre Serveille

  • Microbiote - fodmaps - deuxième cerveau

    Le 08 mars 2019

    Peut-être faudrait-il vous rapprocher de l'unité de gastro-entérologie de l'Hôpital d'Avicenne spécialisée dans le syndrome de l'intestin irritable ? Aller voir l'expo sur le microbiote à la Cité des Sciences de La Villette ? Consulter les travaux de l'Université australienne de Monash sur les Fodmaps ? Consulter le site de l'Apssii (Association des Patients Souffrant de l'Intestin Irritable)? C'est très décevant de voir des commentaires sur la soi-disant personnalité dépressive ou je ne sais quoi encore des personnes qui souffrent. Ne pensez vous pas que ces personnes dont la douleur est chronique et difficilement soignable ont des raisons d'être découragées ? Au lieu de mettre des étiquettes informez vous sur les études et les travaux et faites avancer la connaissance.

    Catherine Baillieu (IDE)

Réagir à cet article