Vapotage et atteintes pulmonaires sévères: les CDC poursuivent leurs investigations

Atlanta, le vendredi 23 août 2019 - Après une première alerte diffusée le 17 août, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) viennent de présenter des données complémentaires concernant plusieurs cas d’atteintes pulmonaires graves observés chez des vapoteurs. Le nombre de cas suspect répertoriés atteint désormais 149 entre le 28 juin et le 20 août (contre 94 lors du précédent recensement arrêté au 15 août). Quinze états sont concernés et le Wisconsin et l’Illinois qui sont les plus touchés ont demandé une aide spécifique aux CDC. Des zones d’ombre persistent : les CDC indiquent en effet que « même si les cas apparaissent proches, il n’est toujours pas possible de déterminer s’ils ont une cause commune ou s’il s’agit de pathologies différentes avec des présentations semblables ». De la même manière aucun produit ou composant spécifique lié à l’ensemble des cas n’a pour l’heure pu être identifié. Aussi les investigations se poursuivent en collaboration notamment avec la Food And Drug Administration (FDA). Elles se concentrent notamment sur un lien spécifique possible avec la consommation sous forme de vapotage de THC (tétrahydrocannabinol), qui a été rapportée par de nombreux sujets. Afin d’accroître les données disponibles, la FDA encourage le public à faire part de toute expérience inattendue en lien avec des produits du tabac ou du vapotage à travers un portail spécifique.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article