Vers des alternatives « au gâchis humain » de la première année de médecine

Angers, le mardi 7 mars 2017 – En visite à l’université d’Angers, Thierry Mandon, Secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a évoqué les nouvelles expérimentations d’alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES), prévues pour la rentrée prochaine. Quinze projets sont proposés par douze établissements d’enseignement supérieurs qui seront examinés par un jury qui se réunira ce jeudi.

Thierry Mandon a rappelé l’objectif de cet appel à candidatures, lancé en novembre, celui de « donner aux étudiants des moyens de rebondir avant l'échec ». Les autorités partaient en effet du constat que la PACES est un « gâchis humain » selon le mot de Jean-Paul Saint-André, ancien président de l'université d'Angers, qui est la seule à avoir conçu, pour l’heure, un parcours pluridisciplinaire, baptisé « PluriPass ».

Cette filière commune aux études de santé prépare ainsi à plusieurs licences de l’université d’Angers et de celle du Maine. Ce parcours propose d’aborder les études de santé « en sortant d’une logique strictement orientée autour du concours » et de former à trois champs disciplinaires : sciences de la vie, sciences de l'ingénieur et sciences humaines et sociales. Le numerus clausus reste identique et les étudiants disposent de deux chances pour passer par ses fourches caudines, en fin de deuxième et de troisième semestre. Mais, contrairement à la PACES, les non-sélectionnés continuent, eux, en troisième année de licence et n'ont donc pas perdu leurs deux premières années.

A terme les cursus  « Alter Paces » devraient contingenter un quart des étudiants en santé et une fois les périodes observationnelles terminées, Thierry Mandon souhaite que l’on chemine « vers la mise en place d'UFR de santé et de licences de santé ».

Il a aussi indiqué vouloir faire disparaître le tirage au sort à la faculté…tout en reconnaissant que le temps qui lui restait en poste serait insuffisant !

FH

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article