Peut-on changer les habitudes de vie au téléphone ?

Délivrer des conseils de santé par téléphone est une méthode séduisante, accessible au plus grand nombre et qui semble à première vue plus économique que le suivi classique en face à face. Toutefois, l’efficacité de cette technique n’est pas complètement établie et le rapport coût-efficacité est peu quantifié. Une revue de la littérature a récemment répertorié les 25 études (27 comparaisons, 11 174 sujets inclus au total) de bonne qualité ayant évalué l’impact d’un suivi à distance, dont au moins la moitié était effectué par téléphone. Il s’agissait d’essais randomisés ou d’études d’intervention à grande échelle, réalisés dans les conditions de la « vie réelle », incluant une analyse des données avant et après l’intervention. Le conseil téléphonique était jugé efficace quand au moins la moitié des effets souhaités sur les habitudes de vie (amélioration des habitudes nutritionnelles et/ou du niveau d’activité physique) était obtenu.

Globalement, la majorité des analyses comparatives (20/27) ont conclu à l’efficacité du conseil téléphonique. Parmi les 17 études ayant axé la prise en charge uniquement sur l’activité physique, 14 étaient positives tandis que les deux interventions visant le seul changement des habitudes diététiques étaient efficaces. En revanche, seule la moitié des huit essais mixtes (suivi en nutrition et en activité physique) concluaient à l’intérêt de l’accompagnement du suivi téléphonique. Une évaluation de l’efficacité de ces interventions à moyen terme (trois à douze mois après la fin du coaching) a été effectuée dans dix des 25 études). Alors que neuf d’entre elles étaient efficaces à court terme, seul un tiers le restait à moyen terme. Enfin, les trois études non randomisées, mais réalisées à grande échelle dans des conditions de la vie réelle et testant l’impact du suivi téléphonique pour améliorer le niveau d’activité physique concluaient à une efficacité semblable à celle des essais randomisés à court terme et à moyen terme.

L’ensemble de ces données plaident en faveur de l’efficacité du coaching téléphonique pour améliorer les habitudes de vie de nos patients. Toutefois, compte tenu de l’hétérogénéité des méthodes employées et souvent peu précisées dans les articles publiés, et en l’absence d’évaluation précise du rapport coût-efficacité, il n’est pas possible d’en extraire des recommandations pratiques dans l’immédiat. On ne peut qu’espérer la réalisation de nouveaux essais cliniques…et pourquoi pas en France ?

Dr Boris Hansel

Référence
Goode AD et coll. : Telephone-delivered interventions for physical activity and dietary behavior change an updated systematic review.Am J Prev Med., 2012; 42: 81-8

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article