Réparation des lésions du cartilage avec un nouveau matériau injectable

Une équipe japonaise a testé l’implantation d’un nouveau matériau ultra-purifié de gel d’alginate et de cellules stromales de la moelle osseuse dans un modèle canin, et évalué ce même matériau sur des cadavres. Après création d’une lésion ostéochondrale de 5 mm de diamètre dans la rotule, la lésion est comblée soit avec le support seul (alginate), soit avec le support et les cellules, soit n’est pas comblée. L’aspect macroscopique après 16 semaines montre un cartilage blanc et lisse dans le groupe matériau + cellules, alors que chez les contrôles non comblés, il est rugueux et incurvé.

Les scores histologiques sont significativement meilleurs dans le groupe alginate + cellules que dans le groupe contrôle. Le groupe alginate seul montre une réparation avec du fibro-cartilage, alors que le groupe avec cellules montre un cartilage hyalin normal riche en GAG. Enfin, dans ce groupe, la reconstruction de l’os souschondral est stimulée. Ces résultats témoignent donc d’une réparation normale du cartilage après implantation de cet allographe chez le chien, permettant d’espérer des résultats identiques chez l’homme. De plus, la technique injectable d’implantation a été testée sur des genoux humains de cadavres et s’est avérée très prometteuse.

Dr Odile Gabay

Référence
T. Igarashi et coll. : Repair of articular cartilage defects with a novel injectable in situ forming material in a canine model. 55th Annual Meeting of the Orthopaedic Research Society. Las Vegas, 22-25 février 2009.

Copyright © Len medical, Rhumatologie pratique, avril 2009

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article