Proposition de loi visant à faire disparaître la psychanalyse de la prise en charge de l’autisme

Paris, le vendredi 20 janvier 2012 - La prégnance de l’approche psychanalytique dans la prise en charge de l’autisme en France, qui fait figure d’exception parmi tous les pays occidentaux, est l’objet de débats récurrents entre professionnels et associations. Le député UMP Daniel Fasquelle souhaite y mettre un terme définitif grâce à une proposition de loi déposée aujourd’hui qui vise purement et simplement à interdire « l’accompagnement psychanalytique des personnes autistes au profit de méthodes éducatives et comportementales ». « Je m'indigne en constatant qu'en France ce sont les pratiques psychanalytiques généralisées dans nos établissements hospitaliers et médico-sociaux qui sont financées par l'Assurance Maladie », explique le député du Pas-de-Calais dans l'exposé des motifs de sa proposition de loi.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article