Un nouveau suicide infirmier à l’hôpital

Longjumeau, le jeudi 2 mars 2017 - Une infirmière intérimaire, qui prenait son service pour la première fois à l’hôpital de Longjumeau s’est donnée la mort par overdose médicamenteuse dans les toilettes de cet établissement.

« Une cellule de soutien psychologique a été mise en place », pour accompagner des équipes très choquées. « Il y a un traumatisme, et j’attends maintenant le retour de la psychologue pour savoir ce qu’il faudra mettre en place ultérieurement pour accompagner les personnels » a ainsi fait savoir Guillaume Wasmer, directeur du groupe hospitalier Nord Essonne.

Rappelons que ce centre hospitalier avait connu une forte mobilisation sociale le 25 janvier dernier où les personnels avaient protesté contre la dégradation de leurs conditions de travail. Néanmoins, selon le syndicat Sud santé, l’arrivé récente de l’infirmière est signe, que cette autolyse est « davantage liée à des problèmes personnels ».

Cependant, plusieurs drames ont mis en évidence ces dernières semaines les difficultés croissantes des infirmières hospitalières, qui dénoncent des gestions de personnels déshumanisantes, dont la multiplication des postes d’intérimaire est l’un des stigmates.

FH

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Et une de plus !

    Le 08 mars 2017

    Pendant les manifestations hier dans Paris nous avons appris le suicide de notre collègue infirmière à Cochin. La liste devient impressionnante mais Marisol Touraine reste sourde et muette.

    Elisabeth Moisson

Réagir à cet article