Succès mondial d'une petite start-up américaine spécialisée dans le rhume

Créée en 1894 par le pharmacien américain Lunsford Richardson en Caroline du Nord, Vicks est une petite entreprise familiale devenue depuis la 1ère marque au monde des traitements symptomatiques du rhume et de la toux. Elle appartient aujourd'hui à Procter & Gamble. Le plus important site de production de Vicks hors des Etats-Unis se situe en Allemagne à Gross-Gerau. L’usine de Gross-Gerau a ouvert en 1964 en tant que petite exploitation pour Richardson-Vicks (produisant notamment la pommade Vicks Vaporub). Depuis 2001, Gross-Gerau est le site de production allemand des produits de santé et de soins bucco-dentaires notamment pour les marques Crest, Oral -B et Vicks. En 2019, les centres de fabrication et d’emballage de Vicks Vaporub ont été entièrement rénovés afin de renforcer la chaîne d’approvisionnement et d’accroître la productivité et l’efficacité. Aujourd’hui, l’usine de Gross-Gerau produit 23 millions de pots de Vicks Vaporub par an.

Le succès de Vicks VapoRub pommade repose sur sa composition qui associe (pour 100 g de produit) le camphre (5 g), l'huile essentielle de térébenthine (5,00 g), le lévomenthol (2,75 g), l'huile essentielle d'eucalyptus (1,50 g) et le thymol (0,25 g) (1). Ces principes actifs diffusent grâce à la chaleur, soit corporelle lorsque la pommade est appliquée sur la peau, soit celle de l’eau chaude des fumigations. Ensemble, ces actifs soulagent la congestion nasale. Vicks VapoRub a une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) comme médicament à visée décongestionnant au cours d’affections respiratoires banales (rhumes, toux, bronchites simples) (1). L'effet est rapide : les patients rapportent une sensation de décongestion nasale en 62 secondes en moyenne après l'application de Vicks VapoRub selon une étude clinique récente (2). La durée maximale du traitement est de 3 jours pour les deux voies d’administration.

VapoRub, un nom qui reflète les deux modes d’administration

« Vapo » se réfère à l’inhalation par fumigation des principes actifs et « Rub » (qui signifie « masser » en anglais) se réfère à l’application cutanée du baume.

Inhalé, Vicks VapoRub est indiqué chez l’adulte et l’enfant de plus de 12 ans. En application cutanée, Vicks VapoRub est réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 6 ans. Vicks VapoRub est contre-indiqué en cas d'antécédents de convulsions (fébriles ou non) ou d’épilepsie, de dermatose ou de lésions cutanées évolutives, ou d'hypersensibilité aux composants de Vicks VapoRub. Ìl est déconseillé au cours de la grossesse, chez la femme en âge de procréer n’utilisant pas de contraception efficace et en cas d'allaitement.

Il faut éviter tout contact de la pommade avec le visage, en particulier les yeux, les narines, la bouche, ainsi que les muqueuses, la peau irritée et les plaies. De plus, il convient de ne pas l’appliquer sur une surface corporelle étendue, sur les seins en cas d'allaitement, ni sur peau lésée. Enfin, le site d'application ne doit pas être recouvert de vêtement chaud ni de pansement ou bandage.

Comme il s'agit d'un médicament, tout effet indésirable suspecte sera déclaré au Centre régional de pharmacovigilance ou sur le site www.signalement-sante.gouv.fr

Véronique Canac

Références
D'après le dossier de presse : Vicks VapoRub pommade prend soin de votre respiration quand vous êtes enrhumé. Procter & Gamble. Voyage de presse européen à Gross-Gerau. 30 septembre - 1er octobre 2019.

1. ANSM. Vicks VapoRub Résumé des caractéristiques du produit. Mis à jour le : 20/06/2012
2. Eccles, R., Jawad, M., Ramsey, D.L. and Hull, J.D. (2015) Efficacy of a Topical Aromatic Rub (Vicks VapoRub®)-Speed of Action of Subjective Nasal Cooling and Relief from Nasal Congestion. Open Journal of Respiratory Diseases, 5, 10-18.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article