Nouveau plaidoyer pour l’automédication

Selon le Nères (ex-Afipa), l’association des laboratoires produisant des médicaments disponibles sans ordonnance, en 2022, 91 millions d’ordonnances concernaient des médicaments à prescription médicale facultative (PMF), soit l’équivalent de 16,7 jours de travail par généraliste et par an. Fort de ce constat, l’association appelle à favoriser l’automédication pour libérer du temps médical en améliorant sa prise en charge par les mutuelles et en renforçant le rôle du pharmacien comme « clé d’entrée du système de santé ».

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article