Virus de Marburg : l’OMS appelle la Guinée-Equatoriale à la transparence

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a demandé ce mercredi à la Guinée-Equatoriale, petit pays d’Afrique actuellement en proie à une épidémie de maladie dûe au virus de Marburg, de lui signaler tous les cas identifiés de cette fièvre hémorragique. Si les autorités du pays font état de seulement neuf cas pour sept décès, l’instance onusienne table elle sur vingt décès au moins et pense que le virus s’est désormais propagé dans plusieurs régions du pays. La Tanzanie est également touchée par la maladie, avec un bilan officiel de cinq morts.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.