De l’efficacité relative des orthèses dans le traitement de l’aponévrosite plantaire

L’aponévrosite plantaire est l’une des plaintes somatiques les plus fréquentes et, de ce fait, un motif majeur de consultation en pratique médicale courante. Sa chronicité peut amener à utiliser des orthèses de manière totalement empirique, car aucune étude sérieuse n’a réellement évalué l’efficacité de ce moyen thérapeutique. Les travaux publiés sont en général de qualité médiocre d’un point de vue méthodologique et, de plus, les effets à long terme de ces orthèses ne sont pas pris en compte.

Un essai randomisé, pragmatique, mené à simple insu a inclus, entre avril 1999 et juillet 2001, 130 malades atteints d’une aponévrosite plantaire confirmée, répartis en 3 groupes en fonction du type d’orthèse utilisé : imitation équivalente d’un placebo (support mince et mou), orthèse préfabriquée ou orthèse personnalisée (en plastique semi-rigide).

Au bout de 3 mois de traitement, les effets symptomatiques et fonctionnels se sont avérés plus importants dans le groupe traité par les orthèses adaptées, encore que le seuil de signification statistique n’ait été atteint que pour la fonction. Comparativement au groupe « placebo », le score douloureux moyen (0-100) était de 8,7 points meilleur avec les orthèses préfabriquées (p=0,05) (versus 7,4 pour les orthèses personnalisées (p=0,10).

Comparativement aux pseudo-orthèses, le score fonctionnel (0-100) a été de 8,4 points meilleur avec les orthèses préfabriquées (p=0,03) (versus 7,5 avec les orthèses personnalisées, p=0,04). Au bout de 12 mois, les résultats fonctionnels et symptomatiques se sont néanmoins révélés identiques dans les 3 groupes.

Cette étude contrôlée montre, une fois de plus, les limites de l’empirisme en thérapeutique. Les orthèses utilisées dans le traitement de l’aponévrosite plantaire semblent être d’une efficacité limitée qui ne s’exercerait qu’à court terme, et encore sur le plan fonctionnel. Rien de tel au long cours où le bénéfice semble bel et bien disparaître. Au passage, les orthèses préfabriquées et faites sur mesure semblent être équivalentes en termes d’efficacité à court terme.

Dr Philippe Tellier

Référence
Landorf KB et coll. : “Effectiveness of foot orthoses to treat plantar fasciitis. A randomized trial.” Arch Intern Med. 2006;166:1305-1310.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article