Les asthmatiques peuvent et doivent être vaccinés contre la grippe

Les enfants et les adultes asthmatiques constituent une population à haut risque de complications de la grippe susceptible sur ce terrain d'exacerber la bronchoconstriction et d'accélérer le déclin de la fonction respiratoire. Cependant, en raison de la publication de quelques articles laissant planer un doute sur la sécurité du vaccin chez l'asthmatique, 10 % seulement de ces malades sont vaccinés aux USA. C'est pourquoi l'American Lung Association Asthma Clinical Research Centers a initié une étude contrôlée randomisée en double aveugle croisé sur l'innocuité du vaccin anti-grippal chez 2032 asthmatiques. Pendant les 15 jours qui suivaient l'injection de vaccin ou de placebo les symptômes d'exacerbation de l'asthme étaient recherchés en particulier avec la mesure quotidienne du peak-flow.
La fréquence des signes d'aggravation de la maladie asthmatique a été équivalente après les deux types d'injection : 28,8 % après vaccin et 27,7 % après placebo (NS) et ce quels que soient l'âge des sujets ou la gravité initiale de leur asthme.
Le vaccin anti-grippal est donc sans danger particulier chez l'asthmatique et, compte tenu, de l'importante morbidité associée à la grippe, il devrait être proposé annuellement à ces malades.

Dr Anastasia Roublev


American Lung Association Asthma Clinical Research Centers: "The safety of inactived influenza vaccine in adults and children with asthma." N Engl J Med 2001; 345: 1529-36.
© Copyright Jim Online 2001.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article