Plus de la moitié de la population adulte mondiale en surpoids ou obèse en 2030

Des équipes américaines ont évalué la prévalence en 2005 du surpoids et de l’obésité de par le monde, chez les adultes âgés de plus de 20 ans, et estimé la charge globale représentée par ces excès pondéraux à l’horizon 2030.

L’étude de prévalence du surpoids et de l’obésité a porté, pour 2005, sur 106 pays couvrant près de 88 % de la population mondiale, et les projections pour 2030 ont été effectuées avec, et sans, ajustements sur les tendances séculaires.

Résultats pour 2005 : 23,2 % de la population adulte mondiale (intervalle de confiance à 95 % [IC95] de 22,8 à 23,5 %) avaient un surpoids, et ce surpoids touchait 24 % (23,4-24,5 %) des hommes et 22,4 % (21,9-22,9 %) des femmes. En 2005 aussi, 9,8 % de la population adulte mondiale était obèse (9,6-10 %). Les proportions étaient de 7,7 % (7,4-7-9 %) chez les hommes et de 11,9 % (11,6-12,2 %) chez les femmes. Le nombre total estimé d’adultes en surpoids était 937 millions (922-951 millions) et celui d’adultes obèses 396 millions (388-405 millions).

Projections pour 2030 : 1,35 milliard d’adultes en surpoids, et 573 millions d’adultes obèses,  sans ajustements sur les tendances séculaires au surpoids et à l’obésité, soit 33 % de la population mondiale.
Et, si la tendance séculaire à l’accroissement pondéral se poursuit avec la même vigueur, c’est 2,16 milliards d’adultes en surpoids et 1,12 milliard d’obèses qu’indiquent les prévisions, c’est-à-dire un total de 3,3 milliards de sujets en excès pondéral, en surpoids ou obèses, soit 57,8 % de la population mondiale.

Ces prévisions concernent les pays industrialisés et les pays en développement, la prévalence du surpoids et de l’obésité étant plus élevée en 2005 en pays industrialisés, respectivement de 35,2 % versus 19,6 % et de 20,3 % versus 6,7 %. Mais, proportionnellement, l’accroissement prévu entre 2005 et 2030 du nombre d’adultes en surpoids et obèses est estimé plus grand dans les pays en développement en comparaison des pays industrialisés avec, pour facteurs contributifs, notamment : l’accroissement et le vieillissement des populations, l’urbanisation, les changements d’habitudes alimentaires et la sédentarité.

L’OMS estimait, en 2000, à 750 millions le nombre d’adultes en surpoids et à 300 millions celui des adultes obèses. Les estimations de cette nouvelle étude américaine sont de 25 % plus fortes pour le surpoids que celles de l’OMS en 2000 et de 32 % plus élevées pour l’obésité. Les auteurs de ces prévisions, alarmantes, insistent sur la nécessité de programmes d’intervention, visant à réduire, en pays développé et en pays en développement, la prévalence du surpoids, de l’obésité et des comorbidités qui leur sont associées, diabète et maladie cardiovasculaire notamment.

Dr Claudine Goldgewicht

Référence
Kelly T et coll. : Global burden of obesity in 2005 and projections to 2030. Int J Obes. Publication avancée en ligne le 8 juillet 2008.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article